Madère a ramené mardi le nombre de personnes disparues à 13 contre 32 dans les intempéries de samedi

Une famille contemple les dégâts de sa maison à Funchal, capitale de l\'île portugaise de Madère
Une famille contemple les dégâts de sa maison à Funchal, capitale de l'île portugaise de Madère (AFP PHOTO - GREGORIO CUNHA)

Le bilan des décès confirmés restait officiellement inchangé à 42 morts.370 personnes demeuraient sans abri, à la suite du déluge et des glissements de terrain survenus samedi. Le gouvernement portugais a décrété lundi un deuil national de trois jours.

Le bilan des décès confirmés restait officiellement inchangé à 42 morts.

370 personnes demeuraient sans abri, à la suite du déluge et des glissements de terrain survenus samedi. Le gouvernement portugais a décrété lundi un deuil national de trois jours.

Parmi les victimes, figure une touriste britannique. Aucun autre étranger n'a été signalé disparu, selon la porte-parole du gouvernement régional, Conceiçao Estudante.

Deux jours après la catastrophe, les secours redoutaient que le bilan officiel de 42 morts ne s'alourdisse avec la découverte de nouvelles victimes qui pourraient être ensevelies sous les éboulis ou noyées dans leurs voitures, dans des parkings souterrains. Le maire de Funchal Miguel Albuquerque a annoncé sur la radio TSF la découverte de "six nouveaux corps" dans le district, mais l'information n'a pas été confirmée par les autorités régionales.

Lisbonne a sollicité le Fonds de solidarité de l'UE pour venir en aide à la région autonome de Madère, où de nouveaux renforts militaires ont été acheminés dans la journée.

Partout dans Funchal, les opérations de nettoyage se poursuivaient, rendues difficiles par l'état parfois impraticables des rues, creusées de cratères et encombrées de gravas. Depuis dimanche matin, des dizaines de pompiers sont mobilisés pour tenter de vider l'eau des parkings souterrains de plusieurs centres commerciaux. Selon des témoins, de nombreuses personnes y ont trouvé refuge samedi en milieu de matinée quand les pluies se sont brusquement intensifiées.