L’Irlande ne veut pas payer l’eau courante

Lors de la manifestation dans les rues de Dublin, le 31 janvier 2015.
Lors de la manifestation dans les rues de Dublin, le 31 janvier 2015. (AFP)

L’Irlande bat toujours le pavé. Quatre mois après le début de son application, le paiement de l’eau courante ne passe toujours pas. Samedi 31 janvier 2015, ils étaient encore des milliers dans les rues des grandes villes. Et le ressenti contre les institutions européennes ne fait que grandir.


Abandonner la gratuité de l’eau courante a été imposé à l’Irlande en échange du plan de sauvetage financier de 2010. A l’approche de la date fatidique de mise en application, les manifestations se sont succédées partout en Irlande. 30.000 manifestants en octobre 2014, 50.000 le 31 janvier 2015.
 
Aujourd’hui, les Irlandais sont d’autant plus remontés que le pays est sorti du plan d’aide en 2014. Cette année, la croissance devrait atteindre 3,9% soit la plus forte d’Europe, après un résultat 2014 qui s’annonce exceptionnel (4,7%). Alors beaucoup à Dublin ne voient pas pourquoi payer. D’autant que le pays se montre très généreux avec les entreprises étrangères qui s’y installent. Les impôts sur les sociétés sont en effet très bas, ce qui évidemment réduit les recettes de l'Etat.
 
Combien il en coûte
Depuis le 1er octobre 2014, l’eau potable est payante dans tout le pays: 4,88 euro par m3, épuration comprise, ou moitié moins s’il n’y a pas de tout à l’égout.
La consommation annuelle moyenne est de 54 m3 par habitant. Pour amortir l’impact, notamment sur les plus modestes, le gouvernement a instauré des mesures d’accompagnement.

Une allocation annuelle de 30 m3 par habitation (environ 146 euro)  a été fixée, plus une autre de 21 m3 pour chaque enfant de moins de 17 ans (environ 100 euros). Mais les associations caritatives dénoncent la faiblesse de cette aide, juste de quoi prendre une douche par jour et se rendre aux toilettes une seule fois.

 
Pour l’heure, tous les foyers ne sont pas encore équipés de compteur. Aussi, un forfait annuel est fixé : 278 euros pour un couple de deux enfants.
400.000 foyers sont équipés d’un compteur d’eau et l’objectif de la compagnie Irish Water est d’atteindre le million de compteurs posés à la mi-2016.
 
Vous êtes à nouveau en ligne