Les secrétaires d'Etat français et allemand aux Affaires européennes ont finalisé les idées d'initiatives communes

Pierre Lellouche, secrétaire d\'Etat français aux affaires européennes.
Pierre Lellouche, secrétaire d'Etat français aux affaires européennes. (France 2)

Ces propositions de Pierre Lellouche et Werner Hoyer devraient être adoptées à un conseil des ministres franco-allemand début février.C'est au président Nicolas Sarkozy et à la chancelière Angela Merkel "qu'il reviendra de décider quelles idées ils reprendront dans ce document" commun, a déclaré dans une conférence de presse M. Lellouche.

Ces propositions de Pierre Lellouche et Werner Hoyer devraient être adoptées à un conseil des ministres franco-allemand début février.

C'est au président Nicolas Sarkozy et à la chancelière Angela Merkel "qu'il reviendra de décider quelles idées ils reprendront dans ce document" commun, a déclaré dans une conférence de presse M. Lellouche.

Ceux-ci auront en effet le dernier mot. Les mesures, qui visent à donner une nouvelle impulsion à la coopération franco-allemande dans le cadre européen, pourraient être annoncées avant ou pendant ce Conseil de ministres, le premier du deuxième gouvernement Merkel, né des élections de septembre dernier.

L'ensemble des projets dont fait état ce document commun, pourrait être moins spectaculaire que ce qui avait été annoncé par la presse des deux pays à l'automne, Berlin privilégiant les projets concrets au détriment de mesures spectaculaires, jugent les experts.

Selon des sources diplomatiques, une coopération renforcée dans le domaine spatial a été notamment discutée. Paris souhaiterait une intensification des coopérations entre différentes branches industrielles sur le modèle du groupe d'aéronautique et de défense EADS. Mais Berlin se montrerait à cet égard plus réticent.

M. Hoyer a aussi pris part à des discussions "prolongées" avec M. Lellouche et leur homologue britannique Chris Bryant sur les principaux sujets européens et internationaux.

Pierre Lellouche a révélé qu'il retrouverait ses deux partenaires "prochainement" avec Catherine Ashton, la nouvelle chef de la diplomatie de l'UE. M. Bryant, a-t-il dit, a été chargé d'organiser cette réunion.