Les affirmations de Ratko Mladic selon lesquelles il aurait une maladie en phase terminale ne sont pas confirmées

Photo non datée de Ratko Mladic fournie par le quotidien serbe \"Politika\"
Photo non datée de Ratko Mladic fournie par le quotidien serbe "Politika" (AFP PHOTO / HO / POLITIKA NEWSPAPER)

"Jusqu'ici, rien de semblable n'a été rapporté concernant Mladic bien qu'il ait subi des examens médicaux", a déclaré la porte-parole du TPIY Nerma Jelacic, lors du point de presse hebdomadaire du TPIY à La Haye.Vendredi, lors de , l'ancien général avait affirmé être "extrêmement malade".

"Jusqu'ici, rien de semblable n'a été rapporté concernant Mladic bien qu'il ait subi des examens médicaux", a déclaré la porte-parole du TPIY Nerma Jelacic, lors du point de presse hebdomadaire du TPIY à La Haye.

Vendredi, lors de , l'ancien général avait affirmé être "extrêmement malade".

Après son arrestation, l'avocat de Mladic en Serbie avait affirmé que son client avait souffert d'un "cas sérieux de cancer du système lymphatique" et subi une chimiothérapie et une opération à Belgrade en 2009.

"Comme vous avez pu le constater lors de sa comparution devant le tribunal vendredi, il semble qu'il ait négligé sa santé au cours de ses années de cavale", a indiqué Mme Jelacic.

Elle a rappelé que chaque nouvel arrivant au quartier pénitentiaire du TPIY subit des examens médicaux, conformément au règlement. "Les choses se passent en douceur", a souligné la porte-parole : "nous continuons de lui faire passer des examens médicaux".

Vous êtes à nouveau en ligne