Le Vatican à la recherche de complices de sa "taupe"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Depuis mercredi, la "taupe" présumée du Vatican, est interrogée par la gendarmerie vaticane. Paolo Gabriele, ancien majordome du pape Benoît XVI, pourrait avoir eu des complices pour faire passer toute une série de documents secrets à la presse italienne.

Fuite de documents confidentiels, coulisses du Vatican ou comportement sexuel de certains prélats : la presse italienne diffusait depuis janvier toute une série de révélations sur le plus petit État du monde. Depuis mercredi, la chasse "aux taupes" continue de plus belle après l'arrestation d'une des "sources présumées" par la gendarmerie vaticane, un ancien majordome du pape.

Après avoir retrouvé des documents confidentiels chez Paolo Gabriele, la gendarmerie "cherche désormais des confirmations, des preuves et des complices à un niveau supérieur" , explique-t-elle. Un des amis de "la taupe" déclare anonymement au journal La Stampa qu'il "est devenu fou, ou il a été entraîné dans un piège car queqlu'un d'important l'a convaincu de garder ces documents" .

En Une, La Repubblica titre : "Le majordome parle, le Vatican tremble, chasse aux commanditaires : il y a une femme" , croit savoir le journal italien. Il ajoute que c'est sans doute "une laïque qui travaille au Palais apostolique" .

Dans le Corriere della Sera , on apprend que "le Vatican est prêt à de nouvelles arrestations, hypothèse d'un niveau plus élevé" , ce qui confirme les informations de La Stampa .

Pour ajouter à la polémique qui enfle en Italie, un livre a été publié il y a une semaine avec la totalité des documents confidentiels diffusés. Ils ont trait aux débats internes à l'Église, sur sa situation fiscale ou les récents scandales sexuels à la congrégation des Légionnaires du Christ.

Vous êtes à nouveau en ligne