Le procès de Ratko Mladic reporté "sine die"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Des "erreurs de procédure" de la part de l'accusation : c'est la raison qu'a donné le président du Tribunal pénal international pour l'ex Yougoslavie, après sa décision de reporter "sine die" le procès de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie.

Les procureurs du Tribunal auraient commis "des erreurs importantes" dans la transmission des éléments de preuve aux avocats de Mladic. Le président du Tribunal annoncera "dès que possible" la date de reprise des audiences.
Le procès de Ratko Mladic avait débuté hier.

 

Vous êtes à nouveau en ligne