Le pilote d'un motoplaneur sauvé trois jours après un crash

(Maxppp)

Le pilote d'un motoplaneur recherché depuis lundi a été retrouvé à Andorre. L'homme de 67 ans parti de l'Aude s'était éjecté de l'appareil. Son parachute s'était accroché à un arbre. Blessé, il a été hospitalisé en Espagne.

Les débris du
motoplaneur ont été repérés jeudi matin à Andorre et le pilote de l'appareil était coincé à proximité dans un arbre, où son parachute s'était accroché. D'importantes recherches
avaient été lancées le long des Pyrénées et des deux côtés de la frontière.

Trois jours de recherches et de coopération

Le motoplaneur, un avion autonome qui peut voler avec ou sans moteur, avait décollé de Puivert, dans l'Aude lundi. En soirée, sans nouvelle du pilote et de l'appareil, les gendarmes ont lancé des recherches puis les ont élargies aux départements
voisins, avec des appels à témoins.

Parallèlement, des moyens locaux et espagnols ont été mobilisés et renforcés. Jusqu'à sept avions et hélicoptères ont été engagés en même temps, pour près de 80 heures de vols sur les trois jours.

Plusieurs personnes ont aussi signalé le passage de l'engin au dessus de l'Ariège, où la préfecture avait
relayé l'appel aux témoignages. C'est finalement en Andorre que le mystère a
été levé.

La carcasse de l'avion près d'Andorre-la-Vieille

Jeudi matin, les secours aériens ont repéré l'appareil au sol, en
miettes et le pilote vivant, bloqué dans
un arbre. Le retraité de 67 ans est resté coincé et suspendu à son parachute pendant
trois jours, après s'être éjecté de l'avion. Blessé, il n'avait pas pu
appeler à l'aide. Sévèrement touché au
thorax, il a été hospitalisé à Lerida en Espagne. 

Le pilote en plus de ses blessures a certainement souffert du froid nocturne, mais ses jours ne seraient pas en danger.