Les sujets du jour
Affaire BenallaPôle emploiSyriePrélèvement à la sourceDonald TrumpEx-espion russe empoisonné

Le Parlement européen déclenche une procédure de sanction contre la Hongrie en raison de menaces sur les valeurs fondamentales de l'UE

Une session du Parlement européen, le 12 septembre 2018 à Strasbourg.  (FREDERICK FLORIN / AFP)

C'est la première fois que le Parlement européen use de son droit d'initiative pour demander au Conseil (les Etats membres) de se prononcer sur la situation de l'Etat de droit d'un pays membre.

Le Parlement européen dénonce la "menace systémique" des valeurs de l'Union européenne en Hongrie. Les eurodéputés se sont prononcés en faveur d'une résolution demandant au Conseil européen, l'organe qui regroupe les chefs d'Etats, d'ouvrir une procédure de sanction contre la Hongrie. C'est la première fois que le Parlement européen use de son droit d'initiative pour demander au Conseil de se prononcer sur la situation de l'Etat de droit d'un pays membre.

La résolution, adoptée par 448 voix favorables et 197 contre (48 abstentions), liste les multiples violations de la démocratie et des droits de l'homme constatées par les institutions européennes depuis l'arrivée au pouvoir du Fidesz, le parti du Premier ministre, Viktor Orban. Ces violations concernent notamment l'indépendance de la justice, de la liberté des médias, de la liberté académique ou du sort fait aux migrants et à ceux qui leur portent assistance.

Viktor Orban, qui était soutenu par les groupes politiques d'extrême droite et eurosceptiques, avait été en revanche lâché par le Parti populaire européen, auquel appartient le Fidesz.