La très grande majorité des plages de l'Union européenne sont prêtes à accueillir les vacanciers cet été

Plage (archives)
Plage (archives) (© Getty Images)

Toutefois, plus de 500 sites devront être évités en France, en Italie et au Danemark, a annoncé jeudi la Commission européenne.De la Baltique à la Méditerranée, de la Mer du nord à la Mer noire, l'Union européenne dispose d'environ 20.000 plages et eaux intérieures. 96% des zones côtières et 90% des eaux des lacs et rivières répondent aux normes.

Toutefois, plus de 500 sites devront être évités en France, en Italie et au Danemark, a annoncé jeudi la Commission européenne.

De la Baltique à la Méditerranée, de la Mer du nord à la Mer noire, l'Union européenne dispose d'environ 20.000 plages et eaux intérieures. 96% des zones côtières et 90% des eaux des lacs et rivières répondent aux normes.

Un rapport publié jeudi à Bruxelles et consultable sur le site http://ec.europa.eu/environment/water/water-bathing/reportï2010.html se base sur les enquêtes menées en 2009 sur 13.741 plages de l'UE et 6.867 eaux intérieures.

L'Italie, avec près de 5.000 plages côtières et la France avec 2.005 plages, recensent le plus grand nombre de zones en "non conformité" : 129 (61 plages et 68 eaux intérieures) pour la France et 56 (51 plages et 5 eaux intérieures) pour l'Italie, mais ces chiffres représentent un pourcentage infime de leurs eaux de baignades.

La péninsule a recensé 316 plages et 273 eaux en zones intérieures interdites à la baignade pour des motifs aussi variés que des courants dangereux, des risques liés aux vents ou la présence d'arbres morts.

Une loi européenne de 2006 impose le respect de critères bactériologiques pour la qualité des eaux. Elle fixe des valeurs impératives, pour protéger la santé, et des valeurs guides, non obligatoires, mais qui donnent un plus au site.

La différence est la couleur attribuée à la plage: bleue pour "conforme aux valeurs guides", verte pour "conforme aux normes", rouge pour "non conforme" et grise pour "interdite à la baignade".

La France bien classée
Les meilleures eaux de baignade européennes se trouvent à Chypre, en Grèce, au Portugal et en France, montre le rapport.

A l'inverse, la Pologne et l'Italie font figure de mauvais élèves avec respectivement 14% et 10% des sites de baignade qui ne respectent pas les normes européennes.

Sur l'ensemble des plages de l'UE, seuls 5% des sites de baignade ne respectent pas les standards européens pour la qualité de l'eau, soit sensiblement le même chiffre qu'en 2009.

Portant sur les contrôles effectués l'année dernière dans plus de 20.000 plages, le rapport met en lumière une nette amélioration des eaux de baignade sur le long terme.

En 2009, 96% des plages de bord de mer et 90% des sites de baignade dans des lacs ou des rivières respectaient les critères de qualité européens, contre seulement 80% des zones côtières et 52% des eaux intérieures en 1990.