La Russie revendique un territoire près du Pôle Nord

FRANCE 2

Moscou revendique la souveraineté d'une partie de l'Arctique riche en réserves d'hydrocarbures. Mais d'autres pays convoitent cette région.

Depuis plusieurs années, des scientifiques russes mènent des recherches dans un territoire inhabité près du Pôle Nord. Un travail qui justifie, selon Moscou, le droit de préempter une zone de 1,2 million de km². Le Kremlin affirme que les réserves en hydrocarbures au fond de l'océan s'élèvent à cinq milliards de tonnes.

Problème : d'autres pays - les États-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège - veulent également y planter leur drapeau. Ce sera à l'ONU de trancher cet automne.

Une "seconde Arabie saoudite" ?

Vladimir Poutine a déjà entamé des manoeuvres militaires dans la région et développé sa flotte du nord pour étendre son emprise. Ivan Blokov, directeur de Greenpeace Russie, s'inquiète au micro de France 2 : "Beaucoup de pays rêvent d'une seconde Arabie saoudite en Arctique pour exploiter partout le pétrole et pêcher. Mais rien de tout cela ne doit arriver. Rien ne doit venir troubler ces eaux cristallines où aucune activité industrielle n'a jamais été menée".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne