Un espion britannique caché dans une pierre d'un parc de Moscou

Alban Mikoczy, Volodja Sidorov

Un ancien chef de cabinet de Tony Blair a confirmé que les services secrets britanniques avaient dissimulé un dispositif d'espionnage dans un parc de Moscou.

Un gadget digne de James Bond. En 2006, les services de contre-espionnage russe avaient découvert, dissimulé dans une pierre d'un parc de Moscou, un dispositif de transmission de données ultrasophistiqué. Les soupçons s'étaient alors portés sur les services de Sa Majesté. Aucun officiel britannique n’avait reconnu les faits, jusqu'au témoignage d'un ancien chef de cabinet du Premier ministre de l'époque, Tony Blair, dans un documentaire diffusé jeudi 19 janvier sur la BBC.

Vous êtes à nouveau en ligne