"Vous allez nous manquer" : le Parlement européen ratifie l'accord sur le Brexit à une très large majorité

Les eurodéputés entonnent un chant d\'adieu après la ratification de l\'accord sur le Brexit, à Bruxelles (Belgique), le 29 janvier 2020.
Les eurodéputés entonnent un chant d'adieu après la ratification de l'accord sur le Brexit, à Bruxelles (Belgique), le 29 janvier 2020. (AFP)

Il s'agissait de la dernière étape majeure dans la ratification de l'accord, trois ans et demi après le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni.

Le Parlement européen a ratifié à une large majorité, mercredi 29 janvier, le traité de retrait fixant les modalités du divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. Les élus ont donné leur accord, par 621 voix pour et 49 contre. Treize eurodéputés se sont abstenus. Il s'agissait de la dernière étape majeure dans la ratification de l'accord, trois ans et demi après le référendum sur le Brexit. Le Premier ministre britannique Boris Johnson avait déjà signé le texte quelques jours plutôt. Le Royaume-Uni quittera donc officiellement l'UE vendredi 31 janvier, à minuit, heure de Bruxelles (Belgique).

"Ce n'est qu'un au revoir"

Le vote a eu lieu à l'issue d'un débat plein d'émotion, durant lequel plusieurs élus ont versé quelques larmes. "Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin", a notamment promis la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen aux eurodéputés britanniques. "Vous allez nous manquer", a-t-elle ajouté. "Pour être clair, le vote d'aujourd'hui n'est pas en faveur ou contre le Brexit, c'est un vote pour un Brexit ordonné, contre un Brexit sauvage", a souligné le Belge Guy Verhofstadt, rapporteur du dossier. Estimant que le Brexit est "aussi un échec de l'Union", il a appelé de ses vœux une Europe réformée, plus efficace, débarrassée des règles d'unanimité et des régimes d'exception.

Après le décompte, le Parlement a entonné Auld Lang Syne, une ballade écossaise (à l'origine de la chanson Ce n'est qu'un au revoir). Les 73 eurodéputés britanniques, dont le mandat prendra fin avec le Brexit, se sont ensuite rendus à une fête d'adieu.

Vous êtes à nouveau en ligne