VIDEO. "Je suis désolé" : l'ex-Premier ministre britannique David Cameron revient sur le référendum pour le Brexit

L'ancien chef du gouvernement publie un livre confessions intitulé "For the Record".

C'est la première fois qu'il s'exprime en détail sur le sujet depuis qu'il a quitté la scène politique. David Cameron, qui restera dans l'histoire comme le Premier ministre britannique par lequel est arrivé le Brexit, a accordé plusieurs interviews à l'occasion de la sortie de ses Mémoires, jeudi 19 septembre. Il est revenu sur le référendum pour le Brexit, dont les résultats en faveur d'une sortie de l'Union européenne l'avaient poussé à démissionner.

Vous me demandez si j'ai des regrets ? Oui. Est-ce que je suis désolé de l'état dans lequel se trouve le pays ? Oui. Est-ce que je me sens en partie responsable de ça ? Oui.

David Cameron

lors d'une interview à la chaîne ITV

David Cameron n'a également pas hésité à critiquer son successeur, Boris Johnson, qui avait fait campagne pour une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. "Il pensait que le vote pour le Brexit allait perdre, mais il ne voulait pas prendre le risque d'abandonner le côté romantique, patriotique et nationaliste du Brexit", attaque-t-il.

En juin 2016, le Royaume-Uni a voté à 52% en faveur du Brexit, mais la question continue de profondément diviser la société britannique, plus de trois ans après cette consultation et à moins de 50 jours de l'échéance, le 31 octobre. "J'y pense tous les jours (...) et je m'inquiète désespérément de ce que réserve l'avenir", a encore confié l'ancien dirigeant conservateur au quotidien The Times (en anglais)

Vous êtes à nouveau en ligne