VIDEO. "Je n'oublierai jamais et je serai toujours reconnaissant" : les adieux émouvants de John Bercow, le célèbre speaker du Parlement britannique

Depuis dix ans, John Bercow arbitrait les débats à la Chambre des communes (et nous faisait bien rire). Ses bruyants rappels à l'ordre l'avaient rendu célèbre.

Les murs du Parlement ne résonneront plus de ses spectaculaires rappels à "l'ordre" et les plus sensibles ne s'interrogeront plus sur les motifs singuliers des cravates colorées qu'il arborait. Comme il l'avait annoncé début septembre, John Bercow quitte jeudi 31 octobre la présidence de la Chambre des communes britannique après dix ans de service. Lors de la dernière séance de questions au Premier ministre, mercredi 30 octobre, son travail a été largement salué par tous les bords politiques. "Même si nous ne sommes pas d'accord sur certaines des avancées législatives que vous avez favorisées, il ne fait aucun doute pour moi que vous avez été un grand serviteur de ce Parlement et de cette Chambre des communes", l'a félicité le Premier ministre Boris Johnson. "Aujourd'hui, notre démocratie est plus forte grâce à votre travail", a continué son adversaire travailliste Jeremy Corbyn.

Des adieux émus

Sa conception des rapports entre le gouvernement et le Parlement laissera une trace dans l'histoire politique britannique contemporaine. Dans un pays privé de Constitution écrite et où l'organisation du Parlement repose sur des conventions, John Bercow a transformé la fonction autrefois essentiellement décorative de speaker en instrument de pouvoir, dépoussiérant les us et coutumes de la Chambre.

Durant la séance de mercredi, John Bercow a remercié les membres du Parlement avant de conclure, très ému : "Je tiens à remercier ma femme, Sally, et nos trois enfants, Oliver, Freddie et Jemima, pour le soutien, le stoïcisme et le courage dont ils ont fait preuve au cours de la dernière décennie. Je n'oublierai jamais, et je serai toujours reconnaissant."

Vous êtes à nouveau en ligne