Royaume-Uni : Theresa May va démissionner

France 3

Theresa May a annoncé vendredi qu’elle démissionnait de ses fonctions de Première ministre le 7 juin.

C’est devant le 10, Downing Street à Londres (Royaume-Uni), que les Premiers ministres britanniques annoncent des décisions importantes. Mais vendredi 24 mai, l’annonce de Theresa May a pris un tour émotionnel. "Je le fais sans ressentiment, mais avec beaucoup de gratitude pour avoir pu servir le pays que j’aime", a déclaré la Première ministre, au bord des larmes au moment de faire savoir qu’elle présenterait sa démission le 7 juin prochain. Des larmes qui en disent long sur les difficultés rencontrées durant ses presque trois années à la tête du gouvernement.

Boris Johnson favori à sa succession


Quand Theresa May a succédé à David Cameron après le vote sur le Brexit en juin 2016, elle apparaissait comme la seule à même de faire sortir son pays de l’Union européenne. Il a fallu des mois de négociations laborieuses pour parvenir à un accord avec Bruxelles en novembre 2018. Mais Theresa May doit faire face à une véritable guérilla de la part des eurosceptiques au sein de son parti et de son propre gouvernement. Les députés ont refusé par trois fois l’accord négocié avec l’Union européenne.

Affaiblie et contrainte à la démission, Theresa May laisse un pays profondément divisé sur son avenir. La Grande-Bretagne doit sortir de l’UE au plus tard le 30 octobre prochain. Ce sera avec un nouveau Premier ministre : Boris Johnson, chef de file des eurosceptiques et partisan d’un Brexit sans accord, est le favori à la succession de Theresa May.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne