Royaume-Uni : les europhiles se montrent

France 2

Samedi 14 septembre à Londres (Royaume-Uni), des Britanniques ont brandi des drapeaux de l'Union européenne à l'occasion de l'un des plus grands festivals de musique classique au monde, au Royal Albert Hall. Ils ont également entonné un chant patriotique.

Les europhiles jouent leur partition. Samedi 14 septembre à Londres (Royaume-Uni), lors de l'un des plus grands festivals de musique classique au monde, les participants ont brandi des drapeaux européens. "En distribuant ces 50 000 drapeaux européens, l'association anti-Brexit a voulu montrer qu'une partie de l'élite était prête à montrer son opposition dans un évènement très traditionnel et très britannique", explique la journaliste Laura Kalmus, en duplex depuis Londres.

Un pays coupé en deux

"C'est l'illustration d'une fracture entre les deux Angleterre, avec, d'un côté, les pro-européens qui multiplient les démonstrations et les évènements comme celui-ci. Et, simultanément, Boris Johnson qui donne une interview et qui compare le Royaume-Uni au super héros Hulk", précise Laura Kalmus. En utilisant cette image, le Premier ministre veut montrer sa détermination avant sa rencontre avec le président de la Commission européenne lundi 16 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne