Nord : Bercy débloque l'argent pour la reprise d'Ascoval

France 3

Le ministre de l'Économie a assuré que l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) serait sauvée, malgré les difficultés financières du repreneur British Steel.

Après 24 heures d'incertitude, l'aciérie Ascoval aurait été sauvée in extremis. Après avoir dit qu'il manquait de fonds, le repreneur British Steel aurait trouvé une solution. Pourtant, sur le site de Saint-Saulve (Nord) mercredi 15 mai, la CGT ne veut pas crier victoire trop vite.

La faute au Brexit

Depuis la veille, les médias britanniques assuraient que le sidérurgiste britannique n'avait plus l'argent nécessaire à la reprise d'Ascoval. Conséquence d'une gestion rendue compliquée par le Brexit. Mais le gouvernement de Theresa May devrait remettre la main à la poche pour aider l'entreprise.

L'État français a déjà mis 15 millions d'euros sur la table. Mercredi après-midi, Bruno Le Maire s'est voulu rassurant sur les engagements de British Steel. Son PDG devrait se rendre à Saint-Saulve la semaine prochaine pour s'expliquer devant les 268 salariés du site.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne