Londres : les Français inquiets du Brexit

FRANCE 3

La Première ministre britannique, Theresa May, a décidé de reporter le vote du Parlement sur l'accord de sortie de l'Union européenne. Les divisions au sein de sa majorité étaient trop importantes. Une période d'inquiétude pour les Français de Londres, qui vivent dans l'incertitude.

Dans une école internationale du centre de Londres (Royaume-Uni), la majorité des parents sont français et le Brexit est au cœur des préoccupations. Lundi 10 décembre, Theresa May, la Première ministre britannique, s'est exprimée devant le Parlement. Elle annonce que le vote crucial sur l'accord du Brexit est reporté et qu'elle veut renégocier avec l'Union européenne. Ce nouveau rebondissement inquiète la plupart des Français qui vivent au Royaume-Uni. Quel que soit leur âge, ils sont venus tenter leur chance dans un pays où le taux de chômage est à moins de 5%.

Cinq fois plus de demandes de nationalité

Mathilde a traversé la Manche il y a trois mois et a trouvé un travail en un seul entretien d'embauche, mais elle sait que le Brexit peut changer la donne. Jérôme Faissat, chef d'entreprise, redoute les conséquences économiques. Un mot domine l'ensemble des conversations sur le Brexit, c'est l'incertitude. Alors, de nombreux Français veulent devenir britanniques. Depuis le référendum sur le Brexit, cinq fois plus de Français font une demande de nationalité chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne