Londres : les anti-Brexit ont manifesté massivement

France 3

Près de 600 000 personnes ont manifesté dans les rues de Londres (Royaume-Uni), samedi 20 octobre, pour réclamer un second référendum sur l’accord final du Brexit.

À cinq mois de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, les anti-Brexit ont voulu faire entendre leur voix. Ils étaient 570 000 à descendre dans la rue, samedi 20 octobre, pour réclamer un nouveau vote. En tête de cortège, les plus jeunes, majoritairement pro-européens. "Les jeunes sont ceux qui vont perdre le plus, car le Brexit tente de nous ramener dans les années 30. Ça veut dire que nous serons moins prospères et que le racisme de cette époque va se répandre", craint Leo Buckley.

Une courte majorité de Britanniques contre le Brexit

Des craintes partagées par de nombreux Britanniques alors qu'entre Bruxelles et Londres, les négociations patinent, notamment sur la question de la frontière avec l'Irlande. Pour le maire de Londres, Sadiq Khan, ces incertitudes justifient un nouveau référendum. La Première ministre, Theresa May, est fermement opposée à un second vote. En juin 2016, 52% des électeurs s'étaient prononcés en faveur du Brexit. Aujourd'hui, selon plusieurs sondages, la tendance s'inverse, une courte majorité des Britanniques serait pour le maintien dans l'Union européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne