Après le Brexit, la Première ministre britannique Theresa May annonce des législatives anticipées le 8 juin

La Première ministre britannique Theresa May, le 18 avril 2017, devant sa résidence du 10, Downing Street à Londres (Royaume-Uni).
La Première ministre britannique Theresa May, le 18 avril 2017, devant sa résidence du 10, Downing Street à Londres (Royaume-Uni). (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

La cheffe du gouvernement britannique en a fait l'annonce lors d'une déclaration solennelle, devant le perron de sa résidence, le 10, Downing Street, à Londres.

Une annonce solennelle inattendue, trois semaines après le déclenchement du Brexit. La Première ministre britannique Theresa May a annoncé, mardi 18 avril, vouloir organiser des élections législatives anticipées au Royaume-Uni, le 8 juin. Elle en a fait l'annonce, devant le perron de sa résidence, le 10, Downing Street, à Londres. 

Theresa May veut garantir la stabilité du pays

La cheffe du gouvernement a estimé que c'était la seule manière de garantir la stabilité et l'unité du pays pendant les deux années de négociations du divorce avec l'Union européenne, conformémeent au résultat du référendum du 23 juin 2016.

Theresa May a jugé que la position actuelle de l'opposition affaiblissait les capacités de négociations de Londres. Reste que pour valider la tenue de ce scrutin, la Première ministre doit encore obtenir l'aval du Parlement à la majorité des deux tiers.

Vous êtes à nouveau en ligne