La livre sterling chute après le vote au Royaume-Uni

France 3

La baisse de la livre sterling après les élections legislatives britanniques est forcément défavorable à la consommation.

À l'est de Londres (Royaume-Uni), il y a un marché populaire. Ces bols de fruits coûtaient une livre sterling il y a un an, ils sont passés à 1,5 livres. Alors forcément, ça fait mal au porte-monnaie des Britanniques. Tony, le vendeur, reconnaît qu'il n'a pas eu le choix. "C'est la première augmentation que je fais en 15 ans (...) mais là on ne pouvait plus tenir", confie-t-il. Pour les consommateurs, comme ce Français installé à Londres, c'est l'effet Brexit qui commence à jouer.

En un an, l'inflation est passée de 0 à 2,7%

"On suit de très près le deal et la négociation qui va se faire avec l'Europe", explique le jeune homme. En un an, l'inflation est passée de 0 à 2,7%. En cause : la chute de la livre. Tous les biens importés deviennent plus chers : les vêtements, les vins français aussi. Cécile Faure a dû augmenter ses bouteilles de 3,50 euros chacune. Pour elle, qui est importatrice installée à Londres, le taux de change était devenu trop défavorable. Mais la croissance économique française est plutôt basée sur les services financiers et la consommation, beaucoup moins sur l'exportation de biens industriels. La Banque d'Angmleterre prévoit une inflation de 3% en fin d'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne