L'Écosse, victime collatérale du Brexit

À l'inverse de la majorité du Royaume-Uni, l'Écosse a voté pour le maintien dans l'UE.

Les Écossais, qui ont fortement voté en faveur du maintien, sont abasourdis en découvrant les résultats du référendum. Ils ont voté à 62 % pour le "In", et les voici obligés de quitter l'Union européenne. La petite musique de l'indépendance écossaise commence donc à résonner de nouveau. Ce matin, la Première ministre issue du parti indépendantiste a relancé l'hypothèse d'un référendum d'autodétermination.

Séparation annoncée

Il y a deux ans, les Écossais avaient rejeté l'idée d'une indépendance lors d'un précédent référendum, mais cette fois-ci, la donne pourrait changer et la rupture avec le Royaume-Uni être définitivement consommée. La séparation est annoncée, mais il faudra de nombreuses étapes législatives longues et compliquées pour organiser ce référendum. L'Écosse entre à son tour dans une époque troublée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne