Grande-Bretagne : et pourtant ils votent !

FRANCE 2

Ils auraient dû ne plus faire partie de l'Europe à cette date, pourtant les Britanniques étaient les premiers à voter pour les élections européennes, ce jeudi 23 mai.

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à 22h. Mais bon nombre de Britanniques préfèrent passer leur chemin. "Je pense qu'on devrait déjà être sortis de l'Europe, on n’a plus rien à y faire. Ne comptez pas sur moi pour aller voter c'est n'importe quoi", estime un homme. "Si on finit par quitter l'Europe dans les prochains mois, ce sera un gros gâchis d'argent. Et si on reste dans l'Europe, personne ne vote parce que tout le monde s'en fiche", déplore un autre.

Nigel Farage en tête des intentions de vote

Quelle sera la participation à ce scrutin qui ne devait pas avoir lieu ? Le Royaume-Uni était censé quitter l'Europe initialement le 29 mars. Les élections ont donc été organisées en urgence, il n'y a d'ailleurs presque pas eu de campagne. Malgré tout pour certains c'est l'occasion idéale de réaffirmer dans les urnes leur attachement à l'Europe. Aujourd’hui, Nigel Farage avec son parti pro-Brexit est en tête des intentions de vote. Il prospère sur la colère des électeurs déçus par les promesses non tenues du gouvernement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne