Européennes : la campagne fantôme des Britanniques

FRANCE 2

En direct de Londres (Royaume-Uni), le correspondant de France 2 Arnaud Comte fait le point sur l'élection.

En plein Brexit, les Britanniques participeront eux aussi aux élections européennes. Mais les députés élus pourraient ne pas siéger. "C'est d'ailleurs sans doute là-dessus que compte la Première ministre Theresa May, qui entend bien faire ratifier son texte d'accord sur le Brexit avant début juillet, date de la première session parlementaire. Ainsi les députés britanniques européens élus ne seraient pas amenés à siéger", rapporte le correspondant de France 2 à Londres (Royaume-Uni) Arnaud Comte.

Un parti pro-Brexit en tête

La campagne pour ces élections est donc très discrète. "Pourquoi ? Parce que personne n'était vraiment préparé à mener campagne. Beaucoup d'électeurs, beaucoup de politiques entendent même la boycotter", poursuit le journaliste. Avant d'ajouter qu'"aujourd'hui, le seul parti qui fait campagne est celui qui caracole en tête des intentions de vote : le parti pro-Brexit de Nigel Farage, qui avait pourtant disparu il y a trois ans, au lendemain du référendum, et qui subitement il y a quelques semaines a fait sa réapparition".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne