DIRECT. Elections européennes : jour de vote au Royaume-Uni, dans l'ombre du Brexit

Un homme prépare un bureau de vote pour les élections européennes, à Islington, un quartier de Londres (Royaume-Uni), le 23 mai 2019.
Un homme prépare un bureau de vote pour les élections européennes, à Islington, un quartier de Londres (Royaume-Uni), le 23 mai 2019. (HENRY NICHOLLS / REUTERS)

Les Britanniques votent dès aujourd'hui pour les élections européennes, en l'absence d'accord trouvé pour concrétiser leur sortie de l'UE.

Le Royaume-Uni et les Pays-Bas donnent, jeudi 23 mai, le coup d'envoi des élections européennes. Les deux pays seront scrutés de près par le reste du continent, pour mesurer, notamment, la montée en puissance des eurosceptiques. Mais au Royaume-Uni, le sort de la Première ministre Theresa May, qui bataille depuis des mois pour mettre en œuvre le Brexit, voté par référendum il y a trois ans, risque d'occulter le scrutin européen. 

Des députés élus pour quelques semaines ? Les Britanniques ont commencé à voter à l'aube, dans un climat plombé par le Brexit, qui monopolise les débats politiques depuis le référendum de juin 2016. Faute d'être sorti de l'UE dans les temps, le Royaume-Uni a été contraint d'organiser ce scrutin d'autant plus surréaliste que les députés britanniques pourraient ne siéger que quelques semaines au Parlement européen.

La démission de Theresa May sérieusement évoquée. La Première ministre britannique Theresa May a dû se résoudre à repousser le vote par les députés sur son nouveau projet de loi sur le Brexit, qu'elle avait présenté comme "la dernière chance" de mettre en œuvre la sortie de l'UE. Le texte a fait l'objet d'un déluge de critiques et entraîné la démission mercredi soir de la ministre chargée des relations avec le Parlement, Andrea Leadsom. Ce recul rapproche encore plus Theresa May de la sortie.

 400 millions d'électeurs dans 28 pays. Au total, plus de 400 millions d'électeurs voteront dans 28 pays pour élire 751 députés européens lors de ces élections. Vendredi, ce sera au tour de l'Irlande et la République tchèque, la plupart des autres pays de l'UE se prononceront dimanche.

Vous êtes à nouveau en ligne