Brexit : Les négociations ont "toutes les chances" de ne pas aboutir selon le gouvernement britannique

Deux bateaux en papier surmontés des drapeaux européen et britannique, le 20 juillet 2020.
Deux bateaux en papier surmontés des drapeaux européen et britannique, le 20 juillet 2020. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Les discussions achoppent depuis des mois sur trois sujets sensibles : la pêche, la garantie d'une concurrence loyale et les moyens de résoudre les futurs différends.

Le pessimisme est de mise des deux côtés de la table. Le gouvernement britannique estime lundi 7 décembre qu'il y a "toutes les chances" qu'échouent les négociations entamées par le Royaume-uni et l'Union européenne pour tenter de trouver un accord commercial post-Brexit. Les discussions avaient pourtant repris, dimanche 6 décembre, avant la fin de la période de transition prévue le 31 décembre. 

Ce direct est désormais terminé.

 Boris Johnson attendu à Bruxelles "dans les prochains jours". Lors d'un appel téléphonique en fin de journée, Boris Johnson et Ursula von der Leyen "sont convenus que les conditions ne sont pas réunies pour finaliser un accord" et ont demandé à leurs négociateurs de préparer une "rencontre physique à Bruxelles dans les prochains jours", selon un communiqué commun. Un porte-parole de Downing Street a précisé que Boris Johnson comptait faire le déplacement.

 Londres refuse de reprendre les négociations en 2021 en cas d'échec. Faute d'accord, des droits de douane s'appliqueront dès le 1er janvier sur les échanges entre les deux entités, au risque d'un nouveau choc économique, après celui lié à la pandémie de Covid-19. Lundi matin, les négociations semblaient encore "bloquées" et les obstacles toujours "très largement" en place, selon le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, cité par la radiotélévision irlandaise RTE.

 Trois points de blocage persistants. Les discussions achoppent depuis des mois sur trois sujets particulièrement sensibles : la pêche, la garantie d'une concurrence loyale et les moyens de résoudre les différends futurs.

Vous êtes à nouveau en ligne