DIRECT. Brexit : les députés britanniques rejettent à nouveau toutes les solutions alternatives à l'accord de Theresa May

La Chambre des communes britannique, à Londres, le 1er avril 2019.
La Chambre des communes britannique, à Londres, le 1er avril 2019. (PRU / AFP)

Ils s'exprimaient à l'occasion d'une série de votes indicatifs, sans valeur contraignante, afin de tenter de dégager un scénario majoritaire. 

Les Parlementaires cherchent à résoudre le casse-tête du Brexit. Lundi 1er avril, les députés britanniques ont tenté à nouveau de trouver une solution alternative face à l'accord de Brexit de Theresa May, à l'occasion d'une série de votes indicatifs. Et ainsi faire pression sur la Première ministre, bien décidée à soumettre pour une quatrième fois le texte qu'elle a négocié avec Bruxelles et que les députés ont déjà rejeté trois fois. Mais aucune des quatre options présentées lundi soir n'a été adoptée, même si l'un d'elle n'a échoué qu'à six voix près.

Des motions sélectionnées par le speaker.  Après l'ajournement du Brexit, initialement prévu pour le 29 mars, afin d'éviter une sortie sans accord, les députés s'apprêtent à voter sur quatre options, qui ont été sélectionnées par le président de la Chambre des communes, John Bercow.

Les scénarios privilégiés. Parmi les solutions proposées figuraient l'idée d'organiser un référendum sur tout accord de divorce conclu avec Bruxelles, et celle d'établir une union douanière avec l'UE. Les deux avaient bénéficié du soutien de l'opposition travailliste. La proposition d'un modèle "Norvège +", également connue sous le nom de "Common Market 2.0", pourrait aussi se distinguer. Elle signifierait la mise en place d'une union douanière spécifique avec l'UE.

Une première série de votes avait échoué. La semaine dernière, les parlementaires avaient déjà tenté de prendre le contrôle du processus de sortie de l'UE en examinant huit options proposées par les députés eux-mêmes. Ils avaient voté contre les huit scénarios proposés.

Vous êtes à nouveau en ligne