DIRECT. Après le Brexit, l'Ecosse entame les préparatifs d'un nouveau référendum d'indépendance

La Première ministre de l\'Ecosse, Nicola Sturgeon, le 25 juin 2016 à Edimbourg après une réunion d\'urgence sur le Brexit.
La Première ministre de l'Ecosse, Nicola Sturgeon, le 25 juin 2016 à Edimbourg après une réunion d'urgence sur le Brexit. (OLI SCARFF / AFP)

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, réclame aussi des "discussions immédiates" avec Bruxelles pour "protéger sa place dans l'Union européenne".

L'Europe met le Royaume-Uni sous pression après le référendum en faveur du Brexit. Deux jours après le vote d'une majorité de Britanniques en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les dirigeants européens préparent la transition et affichent leur fermeté, samedi 25 juin.

Ayrault veut le départ de Cameron au plus vite. La France veut un nouveau Premier ministre britannique dans "quelques jours". Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a fait cette déclaration depuis Berlin, où il participait à une réunion avec ses homologues des cinq autres pays fondateurs de l'Union européenne.

 Les pays fondateurs de l'UE pressent le Royaume-Uni. Les pays fondateurs de l'UE souhaitent que le Royaume-Uni lance "le plus vite possible" la procédure de sortie. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a lancé cet avertissement à destination de David Cameron.

Hollande consulte à l'Elysée. François Hollande reçoit samedi après-midi à l'Elysée l'ensemble des dirigeants de partis, dont Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, pour préparer les futures échéances européennes. Le chef de l'Etat plaide pour une sortie "en bon ordre" de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

L'Ecosse se prépare pour "protéger sa place dans l'UE". Le gouvernement écossais a tenu une réunion d'urgence à Edimbourg. Il réclame dans la foulée des "discussions immédiates" avec Bruxelles pour "protéger sa place dans l'Union européenne". La Premier ministre Nicola Sturgeon annonce que son exécutif se prépare à présenter une loi autorisant la tenue d'un second référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

Vous êtes à nouveau en ligne