DIRECT. Brexit : "Un délai supplémentaire n'est dans l'intérêt de personne", réagit l'Elysée

Des manifestants défilent à Londres pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, le 19 octobre 2019 à Londres.
Des manifestants défilent à Londres pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, le 19 octobre 2019 à Londres. (NIKLAS HALLE'N / AFP)

Les députés britanniques ont décidé samedi de reporter leur décision sur l'accord conclu entre Londres et Bruxelles. "Je ne négocierai pas de report avec l'UE", a réagi le Premier ministre, Boris Johnson, après ce revers. 

Nouveau rebondissement à 12 jours de la date prévue du Brexit. Les députés britanniques ont décidé, samedi 19 octobre, de reporter leur décision sur l'accord de Brexit conclu entre Londres et Bruxelles. L'amendement en ce sens, déposé par le député Oliver Letwin, a été approuvé à 322 voix pour et 306 voix contre. Pour ses partisans, il vise à donner plus de temps aux députés pour débattre de l'accord dans ses détails, sans toutefois risquer un "no deal" le 31 octobre. "Un délai supplémentaire n'est dans l'intérêt de personne. Un accord a été négocié, il appartient désormais au Parlement britannique de dire s'il l'approuve ou le rejette. Il faut un vote sur le fond", a déclaré de son côté l'Elysée. 

>> CARTE. Brexit : ce que prévoit l'accord trouvé entre le Royaume-Uni et l'UE pour l'Irlande du Nord

Un accord pour une sortie en douceur. Arraché in extremis à l'issue de négociations laborieuses, l'accord de sortie de l'UE est censé régler les conditions du divorce après 46 ans de vie commune, permettant une sortie en douceur assortie d'une période de transition courant au moins jusqu'à fin 2020.

 Boris Johnson refuse tout report. "Je ne négocierai pas de report avec l'UE", a d'emblée réagi Boris Johnson après la décision des députés samedi. Plus tôt, le Premier ministre avait prononcé un discours à la Chambre des communes, durant lequel il a affirmé qu'un nouveau report serait "inutile, coûteux et profondément destructeur pour la confiance du public".

Une manifestation à Londres. "Que voulons-nous ? Le vote du peuple ! Quand le voulons-nous ? Maintenant !"  Des dizaines de milliers de manifestants ont commencé à défiler dans le centre de Londres samedi pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, seul moyen selon eux de résoudre la crise actuelle.

Vous êtes à nouveau en ligne