"Brexit" : si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne, il devra payer plusieurs milliards de droits de douane

Une femme distribue des prospectus dans le cadre de la campagne sur le maintien ou la sortie du Royaume-Uni de l\'Union européenne, le 20 mai 2016 à Londres.
Une femme distribue des prospectus dans le cadre de la campagne sur le maintien ou la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, le 20 mai 2016 à Londres. (KEVIN COOMBS / REUTERS)

Le patron de l'Organisation mondiale du commerce avertit Londres.

L'addition, en cas de "Brexit", pourrait être salée. Les exportateurs britanniques risquent de payer 5,6 milliards de livres (environ 7,2 milliards d'euros) par an de droits de douane supplémentaires si le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, prévient, mardi 7 juin, le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). 

Lors d'un discours qu'il doit prononcer à Londres, et dont l'AFP a obtenu copie, Roberto Azevedo souligne qu'en cas de sortie britannique de l'UE, le Royaume-Uni devra négocier de nouveaux accords commerciaux avec l'UE et avec les 58 pays liés au bloc continental par un accord de libre-échange.

Renégocations en chaîne

Cet avertissement du patron de l'OMC fait suite à une série d'alertes envoyées par d'autres responsables d'institutions économiques internationales, comme le FMI et l'OCDE, qui ont évoqué une impact négatif d'un éventuel "Brexit" sur la croissance et les revenus des ménages britanniques.

Outre les droits de douane qui risqueraient en effet d'augmenter pour les exportations de biens "Made in Britain" à destination des 27 pays restants dans l'UE, le Royaume-Uni devra renégocier les termes commerciaux liés à son adhésion à l'OMC, qui découle actuellement de son appartenance à l'Union européenne.

Vous êtes à nouveau en ligne