Boris Johnson a traité les Français de "cons" au sujet du Brexit en 2018 (mais l'insulte a été coupée par la BBC)

Le député conservateur britannique Boris Johnson, candidat à la direction du Parti conservateur, lors d\'un événement à Exeter (Royaume-Uni), le 28 juin 2019. 
Le député conservateur britannique Boris Johnson, candidat à la direction du Parti conservateur, lors d'un événement à Exeter (Royaume-Uni), le 28 juin 2019.  (GEOFF CADDICK / AFP)

Selon le journal britannique "Daily Mail", citant un document du ministère des Affaires étrangères, le gouvernement a demandé à la BBC que ce commentaire soit coupé du montage. Le commentaire peu amène avait été enregistré l'année dernière.

Il aurait lâché que les Français se comportaient comme des "cons" sur le dossier du Brexit. Une insulte proférée contre la France par le député britannique Boris Johnson, alors qu'il était ministre des Affaires étrangères, a été coupée d'un documentaire de la BBC l'an dernier, à la demande du Foreign Office, rapporte le journal britannique Daily Mail, vendredi 28 juin. 

Boris Johnson était filmé dans le cadre d'un documentaire en trois parties, intitulé Inside the Foreign Office ("Au cœur du ministère des Affaires étrangères"), et diffusé en novembre 2018 sur BBC Two. Selon le tabloïd, le ministère a demandé à ce que ce commentaire sur les Français soit coupé du montage, craignant des répercussions sur les relations entre les deux pays. 

"Nous avons négocié la suppression d'un moment potentiellement délicat [de l'entretien] où l'ancien ministre des Affaires étrangères traitait les Français de 'cons'", précise le journal, en citant un document du Foreign Office. D'après le Daily Mail, la BBC a accepté de couper ce passage. "Le programme a été conçu pour refléter la vie au sein du Foreign Office. L'équipe de production a pris des décisions sur son contenu et elle est convaincue que le programme atteint ses objectifs et a le contenu souhaité", a déclaré une porte-parole de la chaîne britannique. 

Pour Johnson, la France veut "rouler" le Royaume-Uni

Boris Johnson, favori pour succéder à Theresa May à la tête du Parti conservateur et du gouvernement britannique, a affirmé vendredi qu'il ne se souvenait pas de cette insulte. 

Le ministère des Affaires étrangères britannique s'est refusé à tout commentaire. Dans ce documentaire, la BBC a toutefois conservé une déclaration de Boris Johnson, dans laquelle il accuse la France de chercher à "rouler" le Royaume-Uni

Vous êtes à nouveau en ligne