VRAI OU FAKE Contre-faits. L’UE veut-elle vraiment imposer "l’heure de Berlin" à tout le continent ?

FRANCE 24

Contre-faits. C’est ce qu’affirmait le tabloïd anglais « Daily Express » le 26 Mars dernier expliquant que « le Parlement européen [avait voté] en faveur de la création d’une « heure de Berlin » et que le Royaume-Uni pourrait être « forcé de l’adopter ». Une fausse information qui fait écho à un vrai vote. Décryptage.

Le 26 Mars dernier, les eurodéputés ont approuvé la fin du changement d’heure saisonner à compter de Mars 2021. C’est la Commission européenne qui l’avait formellement proposé suite à une grande consultation citoyenne qui avait sondé près de 4,6 millions de citoyens. Le verdict était sans appel : 84% s’étaient prononcés en faveur de la fin du changement d’heure.  

Aucun créneau horaire imposé au niveau européen  

Mais alors pourquoi parler d’une « heure de Berlin » ? Après tout, la capitale allemande partage son fuseau horaire avec une trentaine de pays européens sans compter le continent africain. On aurait tout autant pu parler de l’heure de Paris, de Sarajevo ou encore de Tunis. Le Daily Express n’en dit rien !  

Mais le plus grave dans cette infox, c’est qu’en réalité aucun fuseau horaire n’est imposé : ni aux Etats membres, ni au Royaume-Uni, et encore moins en cas de Brexit. Le texte permettra simplement aux Etats membres de choisir s’ils veulent conserver l’heure d’été ou d’hivers toute l’année.

Rédaction en Chef : Caroline de Camaret  Habillage : Roxane Runel

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne