"Je suis choqué, je ne pensais pas que cela allait arriver" : certains partisans du Brexit regrettent déjà leur choix

Dans une rue de Londres, le 24 juin 2016.
Dans une rue de Londres, le 24 juin 2016. (LEON NEAL / AFP)

Sur Twitter, des internautes assurent avoir voté pour quitter l'Union européenne, convaincu que le camp en faveur du maintien allait l'emporter. 

"Oops !" Quelques heures après la victoire du "Leave" et l'annonce du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, vendredi 24 juin, certains électeurs regrettent leur choix. 

>> Réactions, informations... Suivez notre direct sur le Brexit

Certains ont voté pour le Brexit, persuadés que la majorité des Britanniques voteraient pour rester dans l'UE. D'autres assurent qu'ils n'avaient pas anticipé les conséquences, comme l'effondrement de la Bourse. 

"Je ne pensais pas que mon vote allait être aussi important" 

Sur Twitter, la star du jour s'appelle Adam. Interrogé par la BBC, le jeune homme a assuré avoir voté pour le "Leave" persuadé que l'autre camp allait l'emporter. Sans surprise, son intervention a profondément irrité les partisans du "Remain", exaspérés par le discours du jeune homme, raconte The Huffington Post (en anglais)

 "Je suis choqué que nous ayons voté 'Leave'. Je ne pensais pas que cela allait arriver, a expliqué, penaud, Adam. Je n'imaginais pas que mon vote allait être aussi important parce que je pensais qu’on allait juste rester. La démission de David Cameron, ça m’a surpris." 

Et ce citoyen n'est pas un cas isolé. Sur Twitter, un député conservateur a ainsi indiqué que, dans sa circonscription, il a croisé de nombreux électeurs "qui ont voté 'Leave' pour que le 'Remain' ne l'emporte pas avec une grande majorité"

Une Londonienne, dont le tweet est relevé par Slate.fr, assure quant à elle avoir entendu une dame déclarer au pub avoir voté "'Leave' parce que je pensais que nous resterions".

"Est-ce qu'on peut revoter ?" 

Pour certains partisans d'une sortie de l'Union européenne, l'effondrement du cours de la livre ainsi que l'annonce de la délocalisation possible de salariés d'établissements financiers basés à Londres, leur ont soudainement fait changer d'avis. "Des électeurs du 'Leave' perdent le sourire à l'aéroport de Manchester alors qu'ils prennent connaissance des informations. Choqués. Certains demandent : 'Peut-on revoter ?'", a indiqué à la mi-journée une journaliste de la chaîne ITV. 

Alors que l'eurosceptique Nigel Farage reconnaissait, en direct à la télévision, qu'un des arguments pro-Brexit - selon lequel sortir de l'UE permettrait d'économiser 20 milliards de livres destinés à financer la sécurité sociale - était une erreur, certains se sont sentis trahis, comme cet internaute, relevant que "la livre a plongé et je regrette immédiatement ma décision. En plus, Farage est un connard de menteur !"

"C'est quoi l'Union européenne ?"

Selon The Washington Post, de nombreux Britanniques ont voté sans avoir réellement pris connaissance de ce qu'est l'Union européenne. Selon des données transmises par le moteur de recherche Google au Royaume-Uni, le nombre de personnes posant la question "que se passera-t-il si nous quittons l'UE" a plus que triplé quelques heures après la fermeture des bureaux de vote. La deuxième question la plus souvent posée dans Google, ce vendredi : "Qu'est-ce que l'Union européenne ?"