Brexit : vote crucial au Royaume-Uni

France 3

Les parlementaires britanniques donneront ou non mardi 15 janvier le feu vert au projet de Brexit négocié entre Theresa May et l'UE. La majorité conservatrice se fissure de semaine en semaine. La Première ministre est sous pression.

Theresa May le sait désormais. Toutes les projections le disent. Le Parlement va probablement rejeter son deal négocié d'arrache-pied avec Bruxelles pendant 17 mois. Cela ouvrirait au Royaume-Uni une crise politique majeure, une période de chaos même, prédisent certains. Si le Parlement vote non mardi 15 janvier, la Première ministre aura trois jours pour trouver un plan B, elle qui avait mis près de deux ans pour obtenir un plan A.

Crise en vue

Plusieurs scénarios sont envisageables alors : convocation de nouvelles élections, report du Brexit, nouveau référendum ou Brexit brutal. Y aura-t-il même une sortie de l'UE ? Plus rien n'est sûr. Plus personne ne se risque au moindre pronostic tant le casse-tête est de taille pour Theresa May, coincé entre une Union inflexible et un Parlement britannique bloqué à deux mois et demi de la date fatidique du Brexit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne