Brexit : réveil douloureux pour certains électeurs

France 2

Après l'annonce de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, les pro-Brexit ne veulent pas se voir voler leur choix, mais les lendemains sont difficiles pour beaucoup de Britanniques.

Après l'annonce du Brexit vendredi 24 juin, le Royaume-Uni semble gagné par la crise politique. Mais les pro-Brexit ne veulent pas qu'on leur vole leur victoire. "Les 17 millions d'électeurs qui ont voté pour le Brexit ne sont pas en train de se lamenter, ils ont confiance dans le futur économique de leur pays", explique Loïc de La Mornais, en direct de Londres. 

L'Écosse : un tiers de la population britannique 

En revanche, il y a un vrai état de sidération, notamment sur l'explosion de la classe politique et surtout sur la question écossaise. "Car le tiers de leur pays peut faire sécession. C'est comme si en France, une ligne du nord de Brest à Strasbourg quittait la France. C'est ce qui se passe aujourd'hui au Royaume-Uni et c'est la raison pour laquelle les électeurs du Brexit ont peut-être un réveil un peu douloureux", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne