Brexit : que fera Bruxelles face à l'imbroglio britannique ?

FRANCE 3

Les députés britanniques ne se sont toujours pas prononcés sur l'accord du Brexit. Boris Johnson a adressé deux lettres à Bruxelles.

Samedi 19 octobre, les députés britanniques étaient réunis pour voter le plan de sortie de l'UE négocié entre Boris Johnson et l'Union européenne. Ils ont décidé de demander le report du Brexit. En conséquence, Johnson a envoyé deux lettres à Bruxelles (Belgique). "'La partie de Poker menteur se poursuit' me disait un diplomate ce matin, avec un joueur retors et rusé : Boris Johnson. Il a envoyé une première lettre à Bruxelles non signée où un report de trois mois est demandé. Dans une autre missive, signée cette fois, il explique qu'il ne veut pas de ce délai", explique le journaliste de France 3 Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles.

Les Européens vont temporiser

Selon nos informations, les Européens pourraient prendre tout leur temps avant de répondre aux courriers. "L'idée est de mettre la pression sur les députés britanniques pour qu'ils votent enfin l'accord de sortie conclu à Bruxelles. Dans ce jeu de rôles, Paris fait figure de méchant. 'Je ne pense pas qu'un nouveau délai doit être accordé. Ce n'est dans l'intérêt de personne' affirme Emmanuel Macron", rapporte Pascal Verdeau.

Vous êtes à nouveau en ligne