Brexit : plus de 250 entreprises réfléchissent à un déménagement vers les Pays-Bas

Les drapeaux européens et britanniques, le 25 novembre 2018 à Bruxelles. 
Les drapeaux européens et britanniques, le 25 novembre 2018 à Bruxelles.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Le nombre d'entreprises basées au Royaume-Uni et qui sont en contact avec les Pays-Bas est en forte hausse.

Inquiétude pour l'économie britannique. Les autorités néerlandaises ont déclaré, mercredi 23 janvier, être en contact avec plus de 250 entreprises étrangères au sujet d'un déménagement du Royaume-Uni vers les Pays-Bas dû au Brexit

"Le nombre des entreprises avec lesquelles nous sommes en contact est en nette croissance. Début 2017, elles étaient 80. Début 2018, 150. Et actuellement, il y en a plus de 250", a expliqué Michiel Bakhuizen, le porte-parole de la NFIA (Netherlands Foreign Investment Agency), une agence qui dépend directement du ministère des Affaires économiques et qui met tout en œuvre pour attirer les investisseurs.

Cette hausse va se poursuivre et ce n'est pas étonnant, car une grande incertitude règne actuellement au Royaume-Uni. Et s'il y a bien une chose qui est néfaste pour une entreprise, c'est l'incertitude.Michiel Bakhuizen

Le géant japonais de l'électronique Sony a déjà annoncé le transfert de son siège européen dans le pays. "Nous allons transférer la localisation administrative de notre siège européen à Amsterdam" d'ici à fin mars, a indiqué mercredi à l'AFP un porte-parole de la compagnie, Takashi Iida. 

Vous êtes à nouveau en ligne