"Brexit" : les artistes britanniques s'engagent pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE

L\'acteur britannique Benedict Cumberbatch, à Londres (Royaume-Uni), le 10 novembre 2015. 
L'acteur britannique Benedict Cumberbatch, à Londres (Royaume-Uni), le 10 novembre 2015.  (ANTHONY DELVIN / AFP)

A coup de manifeste et de chansons, les artistes britanniques appellent leurs concitoyens à se prononcer en faveur de l'Europe.

Les artistes britanniques ne veulent pas que leur pays quitte l'Union européenne et ils le font savoir. Vendredi 20 mai, 282 personnalités du monde des arts ont signé un manifeste dans le Daily Telegraph (en anglais) pour plaider en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'UE, à un peu plus d'un mois du référendum sur le "Brexit" programmé le 23 juin par le Premier ministre David Cameron.

Alors que les sondages annoncent un vote très serré, l'acteur Benedict Cumberbatch, le réalisateur Danny Boyle, le romancier John le Carré ou encore la styliste Vivienne Westwood y enjoignent leurs concitoyens à maintenir leur pays dans les 28. "Le Royaume-Uni n'est pas seulement plus fort en Europe, il est plus imaginatif et créatif et notre succès artistique mondial serait sérieusement mis à mal par une sortie" de l'UE, déclarent les signataires.

Acteurs et musiciens disent leur désaccord

"Quitter l'Europe serait un saut dans l'inconnu pour des millions de personnes qui, à travers le Royaume-Uni, travaillent dans les domaines artistiques, et pour les millions d'autres qui, ici ou à l'étranger, bénéficient de la croissance et du dynamisme du secteur culturel britannique", déclarent encore ces personnalités, parmi lesquelles les acteurs Helena Bonham Carter, Patrick Stewart, Kristin Scott Thomas, Bill Nighy, Chiwetel Ejiofor et Dominic West.

Chez les musiciens aussi, les voix sont nombreuses à se prononcer contre le "Brexit". En avril, la Featured artists coalition, une association qui défend les droits des musiciens outre-Manche, avait publié un communiqué hostile à une sortie de l'UE, citant des artistes qui officient au sein de Pink Floyd, de Radiohead ou encore de Travis. Difficulté à obtenir un visa pour se produire aux Etats-Unis, loi sur le droit d'auteur, enjeux symboliques... L'association craint qu'un "Brexit" ne pénalise les musiciens britanniques.

"J'aime l'Europe"

A cette même période, Gruff Rhys, leader du groupe gallois Super Furry Animals, avait même publié un morceau en forme de déclaration d'amour : I Love EU. Il y remercie l'Europe, "cette femme de 60 ans faites d'idéaux", pour les "pâtes et les baguettes" mais aussi pour "la diversité au cœur de [son] ADN" et sa tolérance. 

A l'inverse, les opposants au "Brexit" peinent à convaincre les musiciens. En mars, plusieurs vedettes, comme Pixie Lott, ou encore le groupe de Drum'n'Bass Sygma, avait annulé leur présence au festival Bpoplive, à Birmingham, après avoir découvert qu'il était organisé par le camp eurosceptique.