Brexit : des Européens expulsés de Grande-Bretagne

France 2

Bien avant la mise en vigueur du Brexit, certains Européens se voient reconduire dans leur pays d'origine. Loïc de La Mornais est à Londres (Royaume-Uni), où il revient sur ce phénomène.

Avant même l'application du Brexit, certains Européens sont reconduits à la frontière du Royaume-Uni. "Pour l'instant il s'agit essentiellement d'Européens installés ici, mais qui avaient commis des délits et qui sont donc expulsés vers leur pays d'origine comme le permet en théorie la loi" détaille le journaliste de France 2. En plus des expulsions dues aux délits, les autorités britanniques sont beaucoup plus strictes pour tous les Européens qui veulent rester ici après le Brexit et qui demandent la nationalité britannique ou le droit à la résidence permanente. "Le dossier est très compliqué à remplir, il est très long, et beaucoup d'Européens n'avaient pas gardé suffisamment de feuilles ou de preuves nécessaires".

100 000 personnes en moins en un an

"Les partisans du Brexit avaient souhaité réduire l'immigration, ils peuvent être satisfaits" explique le journaliste. Elle a baissé de 30 % en un an, 100 000 personnes en moins en terme d'immigration nette. Parmi eux beaucoup d'Européens, qui travaillaient dans les secteurs stratégiques de la santé ou de l'agriculture. Selon Loïc de La Mornais, "beaucoup sont partis d'eux-mêmes, ou à cause de la baisse de la livre qui rend leurs salaires moins attractifs".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne