Brexit : les entreprises sont-elles prêtes à une sortie sans accord ?

Le scénario d'un Brexit sans accord étant de plus en plus envisagé, les entreprises des côtés de la Manche s'inquiètent des répercussions éventuelles sur leurs activités.

Édouard Philippe était en déplacement à Calais (Pas-de-Calais), vendredi 18 janvier, afin de rassurer les entreprises sur les conséquences d'un Brexit, surtout s'il se fait sans accord. Mais côté britannique, l'inquiétude est également réelle. "60% des entreprises britanniques ne seraient toujours pas prêtes à un scénario catastrophe d'un Brexit sans accord (...) Car cela veut dire un retour des frontières, un retour des droits de douane et de procédures qui se rallongent, notamment dans les ports", explique Anne-Charlotte Hinet en duplex depuis Londres (Grande-Bretagne).

Une nouvelle mise aux normes coûteuse

Dans cette entreprise française près de Niort (Deux-Sèvres) qui exporte vers la Grande-Bretagne, on s'inquiète ainsi d'un éventuel changement de normes. "Ces produits-là sont vendus dans le secteur de la construction sous normes harmonisées européennes. Avec le Brexit, on va peut-être être confrontés, à la demande des Anglais, de refaire une certification nationale. Ça va nous coûter très cher", assure Daniel Brizard, directeur export de du groupe Thebault.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne