Brexit : les entreprises françaises mal armées face à un "no deal" ?

FRANCE 2

De nombreuses entreprises françaises, qui exportent au Royaume-Uni, craignent un Brexit dur qui compliquerait de nombreuses choses.

C'est encore le grand flou concernant le Brexit. On ne sait toujours pas sous quelle forme il se fera, ni comment. C'est un véritable casse-tête pour les 20 000 entreprises qui exportent au Royaume-Uni, même si le gouvernement a mis en place une plateforme d'accompagnement. Mais celle-ci ne répond pas forcément à toutes les questions. Dans une entreprise de meubles de salle de bain en Ardèche, c'est l'inquiétude, car le Royaume-Uni est un gros marché, et la production s'est adaptée aux standards britanniques.

De nouvelles taxes ?

"Généralement les salles de bain sont plus petites, donc on a des meubles qui ont été taillés de façon plus petite également. Aujourd'hui, la Grande-Bretagne représente 20% de notre chiffre d'affaires global, et on est malheureusement en chute depuis l'annonce du Brexit il y a trois ans", explique Stefan Ghirardello, président du directoire d'Ambiance bain. Parmi les inquiétudes, on retrouve la possibilité d'un Brexit dur avec des frontières et donc d'éventuelles taxes à payer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne