Brexit : les douaniers grévistes rejettent l'enveloppe de 14 millions d'euros annoncée par Bercy

En prévision du Brexit, les douaniers français poursuivent leur grève du zèle. Ils ont rejeté l'enveloppe de 14 millions d'euros débloquée par Bercy.

Plusieurs kilomètres de camions bloqués et des négociations à l'arrêt. Le bras de fer entre le gouvernement et les douaniers se poursuit jeudi 14 mars. Dans le Pas-de-Calais, à Calais, les automobilistes attendent pendant des heures, bloqués dans leurs véhicules. Pour apaiser la colère, le gouvernement a proposé aux douaniers une enveloppe de 14 millions d'euros rejetée par les grévistes. Ces derniers demandent une revalorisation de leur salaire, notamment les heures de nuit pour qu'elles atteignent 7 €.

Les grévistes réclament plus de moyens

Les propositions du ministère sont encore insuffisantes selon les syndicats. "L'enveloppe reste la même, il n'y a pas d'augmentation. Il enlève d'un côté pour remettre de l'autre", estime Gioacchino Garulli, élu CGT. Les grévistes ont prévenu, ils durciront le mouvement tant que le gouvernement n'aura pas mis plus d'argent sur la table. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne