Brexit : les conseillers municipaux britanniques de France privés de municipales ?

FRANCE 2

On saura samedi 19 octobre si le Parlement britannique valide ou non l'accord sur le Brexit conclu in extremis, jeudi à Bruxelles (Belgique). Problème : certains Britanniques installés en France sont devenus conseillers municipaux. Ils risquent de ne pas pouvoir participer aux prochaines élections municipales.

Conseiller municipal depuis dix-huit ans à Saint-Germier, dans le Gers, Victor Miles a contribué à tous les projets d'embellissement du village. Mais si le Royaume-Uni sort de l'Europe, cet Anglais ne pourra plus être éligible aux prochaines élections municipales. Un crève-cœur pour lui, qui habite en France depuis trente ans, et qui de ce fait n'a plus le droit de voter dans son pays d'origine. Plus de 700 Britanniques siègent dans des conseils municipaux en France.  

Il faut demander la nationalité française 

C'est le cas de Susan Spring, investie depuis deux mandats dans le Lot, en charge notamment du bulletin municipal. S'investir dans le village a permis à son couple de parfaitement s'intégrer. La seule solution pour ces Britanniques est de demander la nationalité française. Victor Miles a bien rendez-vous à la préfecture, mais pour le 25 mai seulement, soit plus de deux mois après les municipales. Tout le conseil municipal fait bloc autour de lui. La maire veut même écrire au président de la République pour que ces Anglais qui ont tant donné puissent se représenter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne