Brexit : les Britanniques de France sont inquiets

FRANCE 2

Une équipe de France 2 s'est rendue en Dordogne où les retraités risquent de voir leur retraite fondre comme neige au soleil.

Au lendemain de l'annonce du Brexit ce samedi 25 juin, les Britanniques de France sont inquiets. À Eymet (Dordogne), 10% de la population est anglaise. Et les réactions sont parfois tranchées : "Ma fille m'a envoyé un texto pour me dire de prendre la nationalité française", explique Rupert Bache, le propriétaire d'un pub dans la ville.

"Pas un vote contre les Français"

Un peu plus loin dans une agence immobilière, la chute de la monnaie britannique freine les investissements dans la pierre. Un couple de Manchester explique avoir anticipé en ayant ouvert un compte en euros en France, pour pouvoir acheter une maison. Le choix du Royaume-Uni devrait avoir une conséquence sur les retraités : une dévaluation de leur pension semble inévitable. Sur la place du village, rares sont les partisans du Brexit. "Ce n'était pas un vote contre les Français, mais on devait sortir pour protéger nos frontières", explique un résident britannique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne