Brexit : les Anglais de France abasourdis

La campagne française attire de nombreux Britanniques. Une équipe de France 3 est allée à leur rencontre de certains d'entre eux dans un petit village du Limousin.

En 2004, une émission de télé-réalité anglaise a vanté les mérites de La Croisille-sur-Briance (Haute-Vienne). Si bien qu'aujourd'hui, 35% des habitants de ce petit village sont britanniques. Keith, par exemple, est retraité et il habite ici depuis neuf ans. Il est tellement intégré qu'il est devenu municipal. Avec le résultat du référendum sur le Brexit, Keith est inquiet pour son assurance maladie et sa pension de retraite qui lui est versée en livre sterling. "Ce matin, la livre a baissé de 8%. Ce qui signifie que le mois prochain, je pourrais toucher 8% de moins sur ma retraite", explique-t-il au micro de France 3.

Citoyenneté française

Kevin, lui, a 40 ans. Cet autoentrepreneur habite en France depuis 17 ans et donne des cours de langues aux habitants du coin. Il ne souhaite pas revenir en Grande-Bretagne, mais devra-t-il demander un permis de travail ou un visa pour continuer à exercer dans l'Hexagone ? Pour éviter tout problème, il envisage de demander la citoyenneté française.

La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne risque de compliquer la vie de ces Britanniques qui ont choisi d'habiter en Limousin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne