Brexit : le problème Gibraltar

Gibraltar (Royaume-Uni) est le rocher dans la chaussure de l'Europe en vue du Brexit. Ce territoire britannique situé au sud de l'Espagne est devenu un sujet de tensions entre les deux pays.

Depuis leur poste d'observation, les célèbres macaques de Gibraltar (Royaume-Uni) surveillent le trafic pétrolier en Méditerranée. Mais le rocher surplombe surtout la plaine d'Andalousie. Et entre les deux, une frontière que traversent chaque jour des milliers d'Espagnols pour venir travailler sur ce petit bout d'Angleterre. Il y a un an et demi, 96% des habitants de Gibraltar ont voté contre le Brexit. Cette possession de la couronne britannique a toujours irrité les Espagnols. Et désormais, l'Espagne veut un droit de regard sur les conditions de sortie de Gibraltar de l'Union européenne.

La menace espagnole



"C'est un point essentiel pour un gouvernement pro-européen comme le gouvernement espagnol. Si le problème n'est pas résolu dimanche (25 novembre), l'Espagne votera 'non' à l'accord avec l'Europe et nous exercerons notre droit de veto", a promis Pedro Sanchez, le Premier ministre espagnol. Le chef du gouvernement de Gibraltar tente de calmer les esprits. Il reste trois jours aux deux pays pour trouver une solution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne