Brexit : le Parti travailliste soutient l'idée d'un deuxième référendum sur la sortie de l'Union européenne

Le leader du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, lors d\'un meeting à Broxtowe (Royaume-Uni), le 23 février 2019.
Le leader du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, lors d'un meeting à Broxtowe (Royaume-Uni), le 23 février 2019. (OLI SCARFF / AFP)

Le leader du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, a annoncé lundi que son mouvement soutiendrait un amendement proposant la tenue d'un second référendum, afin d'éviter un Brexit "destructeur". 

Vers un deuxième vote sur le Brexit ? Le Parti travailliste britannique (Labour), principal parti d'opposition du pays, va soutenir un amendement proposant la tenue d'un second référendum sur la sortie de l'Union européenne, a annoncé le leader du parti, Jeremy Corbyn, lundi 25 février. 

Le Labour assure vouloir éviter le Brexit selon lui "destructeur" des conservateurs britanniques. Dans un premier temps, le parti prévoit de déposer un amendement réclamant le maintien du Royaume-Uni dans une union douanière avec l'UE, après le Brexit. En cas de rejet de ce plan de sortie de l'UE, le Labour prévoit de déposer un autre amendement, cette fois-ci réclamant un second référendum après celui du 23 juin 2016.

Un accord "toujours à notre portée", selon May

Le Parti travailliste entend également soutenir l'amendement de sa députée Yvette Cooper, qui donnerait au Parlement le pouvoir légal de contraindre Theresa May à demander un report du Brexit, au-delà de la date limite actuelle fixée au 29 mars.

La Première ministre britannique, Theresa May, a promis dimanche la tenue "d'ici au 12 mars" d'un vote des députés britanniques sur l'accord concernant le Brexit. La dirigeante, qui tente toujours de renégocier cet accord avec Bruxelles, estime que "quitter l'Union européenne avec un accord le 29 mars est toujours à notre portée". 

Vous êtes à nouveau en ligne