Brexit : le gouvernement britannique fait-il monter la pression ?

FRANCE 2

Depuis Londres (Royaume-Uni), la journaliste Laura Kalmus décrypte les raisons qui poussent le gouvernement britannique à stocker des médicaments et de la nourriture.

Alors que le gouvernement britannique stocke nourriture et médicaments pour parer l'éventuelle absence d'accord dans le cadre du Brexit, la journaliste Laura Kalmus explique qu'"il y a sans doute une part de mise en scène politique. La Première ministre veut montrer que sans accord, les conséquences seraient catastrophiques pour le pays. Il ne reste que huit mois au Royaume-Uni pour trouver un accord avec l'Union européenne, et avec ces scénarios de pénurie, la Première ministre tente de faire pression sur Bruxelles."

"Une nouvelle stratégie politique"

La journaliste évoque aussi les "divergences au sein même du parti [de Theresa May ndlr.] : sept ministres ont déjà démissionné depuis son arrivée et certains conservateurs sont partisans d'un Brexit plutôt dur alors que la Première ministre veut un Brexit doux. Pour jongler avec ses ministres et Bruxelles, Theresa May tente une nouvelle stratégie politique."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne