Brexit : le gouvernement britannique anticipe l'absence d'accord

FRANCE 2

Theresa May a demandé a ce que soient préparés des stocks de nourriture et de médicaments en cas d'échec des pourparlers avec Bruxelles dans le cadre du Brexit à venir.

Londres (Royaume-Uni) stocke des marchandises en cas de Brexit sans accord. L'annonce est inquiétante et le ministre du Brexit peine à rassurer. "Nous allons étudier ce problème et nous ferons en sorte qu'il y ait assez de stocks de nourriture", a expliqué Dominic Raab. La majorité des produits consommés au Royaume-Uni vient de l'Union européenne. Sans accord, l'importation deviendra un véritable casse-tête pour les entreprises.

Le 29 mars prochain en ligne de mire

Dans cet entrepôt de médicaments du nord de Londres, le risque de pénurie est pris très au sérieux. Les stocks ont déjà été multipliés par deux. "On n’avait pas le choix, nos délais sont très longs, augmenter nos stocks demande un travail de logistique considérable", affirme Gary Hendler, de l'entreprise pharmaceutique Eisai. L'échéance du 29 mars 2019 inquiète également une Britannique diabétique de type 1, dont l'insuline est vitale. Elle a donc, elle aussi, décidé de faire des réserves de médicaments.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne