Brexit : le feuilleton sans fin

France 2

La confusion est de mise dimanche 20 octobre au Royaume-Uni. Hier, les parlementaires britanniques ont reporté leur vote sur le Brexit. Dernier acte en date : le Premier ministre Boris Johnson a adressé des lettres contradictoires à Bruxelles.

Ce n'était pas dans les plans de Boris Johnson de demander un nouveau report du Brexit à l'Europe. "Je ne négocierai aucun report avec l'Europe", clame le Premier ministre au Parlement. Mais, depuis samedi 19 octobre, Johnson est contraint de demander un report par la loi et par le Parlement. Le Premier ministre a demandé un report, mais à sa manière.

Une situation de plus en plus confuse

Samedi 19 octobre, vers 23 heures, deux lettres sont envoyées par Londres à Bruxelles. Elles disent tout et son contraire. Une première missive demande officiellement le report de trois mois du Brexit, mais elle n'est pas signée de la main de Boris Johnson. La deuxième lettre est bien signée par le Premier ministre, mais propose exactement l'inverse : elle enjoint les Européens à ne pas accorder un nouveau report au Royaume-Uni.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne